Accueil
Nombre de visite : 90921
Visiteurs sur le site : 6
passionnementyoko@free.fr
Passionément Yoko - Roger Leloup

Né le 17 novembre 1933 à Verviers (Belgique), Roger Leloup est issu d'une famille de coiffeur Vertiétois.
Inscrit dans l'école privée de Verviers, Le père Maréchal (Prudence Petitpas), son professeur de dessin de l'époque, l'incita à s'inscrire à l'Institut Saint Luc à Liège.
Apprenti dans le salon de coiffure de ses parents, Roger Leloup s'ennuyait et revait de faire du dessin.
Il finit par convaincre ses parents de faire un essais de trois mois à l'institut Sain Luc et resta finalement trois ans.



Jacques Martin (Alix, Lefranc) s'étant installé à Verviers, et venant régulièrement au salon de coiffure, recherchait de jeunes dessinateurs pour l'aider sur ALix
En 1950, Roger Leloup débuta avec Jacques Martin sur la collection 'Voir et Savoir' (revue sur l'aviation), et poursuivi sur les décors et la mise en couleur des albums de 'La Griffe Noire au 'Dieux Sauvage'.

En 1953, il intègre les studios Hergé pour travailler sur les aventures de Tintin. Cela lui permet d'apprendre la rigueur et l'exactitude du dessin et des décors.
Il participe à la refonte de l'album 'L'Ile Noire', dont il effectue l'ensemble des dessins des avions.
On lui doit également l'avion de Carreidas, le milliardaire excentrique de 'Vol 747 pour Sydney', dont il a réalisé lui-même une maquette.
Fin des années 60, les albums de Tintin se faisant plus rare, Roger Leloup s'oriente vers les relations publiques et les dossiers de presse pour Hergé.




Il continue néanmoins de dessiner avec une participation sur les décors des albums 'Les Aventures de M. Bouchu' et 'Les Penseurs de Rodin' de l'auteur Francis (Marc Lebut et son voisin) de 1966 à 1968
Il participe également aux décors d'une histoire de 'Jacky et Celestin' (Un barbu a disparu) paru dans 'Le soir Illustré' , toujours avec Francis.

Il finit par se tourner vers Peyo pour participer à une histoire de Schtroumpfs.
Fin de l'année 1968, Peyo Lui propose de reprendre la série Jacky et Celestin à son compte.
Il crée alors les esquisses d'une jeune Japonaise, soeur du Japonnais pas très sympathique de l'histoire au prise avec nos 2 personnages.

Mais malheureusement, ce projet de nouvel album n'aboutit pas et la série Jacky et Celestin s'arrête.





Toujours chez Hergé, Il fut 'prêté' par Hergé pour un court métrage. Il passa 5 jours dans les coulisses de la télévision, lui suggérant l'idée de départ du 'Trio de l'étrange'.
Charles Dupuis lui présente Maurice Tillieux. L éditeur allemand Eltern avait demandé aux éditions Dupuis un partenariat sur une nouvelle série BD de science fiction. Enfin, décidé à prendre son envol, la japonaise, Jacky et Célestin deviennent Yoko,Vic et Pol ..Notre trio est né.
Il présente les deux premières planches à Charles Dupuis, la veille de Noel 1969 qui aimait bien cette idée de scénario, mais il fallait annoncer le départ de Roger Leloup des Studio Hergé et Charles Dupuis avait peur de la réaction de Hergé. Il demande donc sa liberté à Hergé et lui présente son travail. Hergé le laisse partir, mais le met en garde sur le choix d'une héroine en bande dessinnée.
Ayant passé des années à faire les décors de diffèrents albums, Roger Leloup eut du mal à construire graphiquement ces personnages entre un style semi-carricatural (conseillé par Tillieux) et un trait plus réaliste. Roger Leloup présente les 10 premières planches de 'La grotte aux Esprits' qui deviendra plus tard 'Le trio de l'étrange'. mais L'éditeur allemand tarde à donner son accord....



En attendant, Charles Dupuis demande à Roger Leloup de faire de petites histoires courtes avec le personnage le moins important du trio. Roger Leloup choisit sans hésitation Yoko.
Il commence donc le 24 septembre 1970 dans le journal Spirou N°1693 par un premier mini récit avec Yoko Tsuno comme seul personnage principal : Hold Up en Hi-Fi avec l'appuis de Maurice Tillieux ......
Les lecteurs du journal de Spirou sont enthousiasmes et en redemandent
Les mini récits des aventures de Yoko Tsuno s'enchainent : L'ange de Noel, La belle et la bête (aidé de Maurice Tillieux) et Cap 351

Finalement, la grande aventure de notre trio peut enfin être lancée : Le trio de l'étrange est publié dans le journal de Spirou N°1726 à N°1742 et édité en album en 1972.





Roger
Roger Leloup nous emmène altenativement d'aventures vinéennes en aventures terrestres dans un monde poétique basé sur l'amitié et le respect.
Toujours perfectionniste dans les moindres détails, aussi bien sur le dessin que sur la technologie, Roger Leloup cherche avant tout à être réaliste et plausible dans ses scenarios.

Les personnages évoluent progressivement au travers des diffèrentes aventures avec l'apparition de Rosée du Matin, Mieke, Sin Yi et Emilia...




Source : Interview de Roger Leloup effectué par Stephan Caluwerts et André Taymans - A propos de Yoko Tsuno